L’intention de céder ne constitue pas une cession de droits aux États-Unis

Dans la cause IpVenture, Inc. v. ProStar Computer, Inc., et al. (September 28, 2007), la United States Court of Appeals for the Federal Circuit a réitéré qu’un accord signé selon lequel l’un des partis a l’intention de céder ses droits quant à l’invention (“will be as assigned”, “agree to assign”) ne constitue pas une cession des droits proprement dite. Des mentions telles “hereby assign” ou “does hereby grant” sont à prévilégier.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top