La “générosité” du Bureau des brevets américain testée en Cour Suprême

La Cour suprême américaine a commencé à entendre mardi le 21 mars 2006 la cause “Laboratory Corp. of America C. Metabolite Laboratories, U.S., No. 04-607″ qui pourrait avoir comme effet de remettre en question la brevetabilité des méthodes diagnostiques, des logicielles et des méthodes d’affaires. Au coeur du litige se trouve une méthode brevetée pour corréler des niveaux d’homocystéine sanguin et les déficiences en vitamines en relation avec les crises cardiaques.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top