.

NOUS | Retour | “Il n’y a pas de civisme au numéro que vous avez composé…”

28 octobre 2006

Conte d’Halloween: Massacre à la scie à chaîne

C’était des (h)êtres sans lettre ni papier qui venaient dans la forêt hantée, hache à la main, faire leur sale boulot. 

Par cette grise journée d’automne, leur passage allait laisser un grand frisson qui allait malheureusement durer trop longtemps. 

Paradoxalement ces sauvages qui ne cherchaient qu’à remplir leur portefeuille, en massacraient plus d’un pour arriver à notre peine. 

Et, sans une hésitation ni même un brin de si, répandaient derrière eux un morbide lit rouge. 

Heureusement, ils quittaient toujours très vite, assoiffés qu’ils étaient de nouvelles dé-solations.  

Nous qui avions pris l’habitude de nous terrer pour survivre, sortions alors et recommencions … à s’aimer.

Répondre

© 2007 www.nonmaissansblogue.com Tous droits réservés.